polynésie
info locale

Agression à Papeari : le couple d'octogénaires sous le choc

faits divers tahiti
agression octogénaire
Un couple de commerçants ont été violemment agressé dans leur magasin à Papeari, dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 août ©Polynésie 1ère
Selon Tahiti Info, dans la nuit du mercredi 10 août au jeudi 11 août, un couple de commerçants a été violemment agressé par des voleurs. Ces derniers sont repartis avec la recette de la caisse du magasin, situé à Papeari. Témoignage. 
Il est aux environs de minuit. Louis Langy et sa femme dorment à poings fermés dans leur chambre à l'étage du magasin, situé à Papeari. La porte est ouverte, le couple de commerçants ne la ferme presque jamais. Tout à coup, deux hommes surgissent de l'obscurité. L'un deux plaque la tête de Akiau, 78 ans, contre le coussin du lit et lui attache les mains. Le second baillonne son mari, âgé de 80 ans. Les deux agresseurs ne se contenteront pas de les attacher. Durant une trentaine de minute, Louis Langy sera maltraité, roué de coup et molesté. 

agression papeari
Louis Langy a été violemment molesté par les agresseurs. Il a été blessé notamment au menton. ©Polynésie 1ère

Encore sous le choc, Akiau Langy raconte à nos journalistes ce qu'elle a vu de cette agression. 


Vraisemblablement, les agresseurs se seraient introduits par le balcon, ils auraient forcé une fenêtre avant de pénétrer dans la chambre du couple. Un fois dans la chambre, les voleurs ne cherchent qu'une seule chose : les clés de la caisse du magasin. Des clés qui se trouvent dans le pantalon du patron, posé juste sur la table de nuit. Akiau Langy les entend alors parler en reo tahiti. Elle ne reconnait pas les voix mais est certaine qu'il s'agit de jeunes d'une trentaine d'années. Elle entend surtout prononcer son nom et celui de son fils, qui habite dans la maison assez loin du magasin. C'est d'ailleurs lui qui alertera les gendarmes après avoir été appelé par ses parents.

Jean-Baptiste, qui habite non loin de la maison du couple, revient pour Polynésie 1ère sur cette agression. 


Les forces de l'ordre sont très vite arrivées sur place. Venus une première fois à 2h du matin, les gendarmes sont repassés à deux reprises. Selon Akiau Langy, ce sont les gendarmes qui ont appelé les pompiers pour emmener son mari à l'hôpital. Le papy de 80 ans était en état de choc. En près de 60 ans de magasin, Louis et Akiau Langy n'ont jamais été agressés. 



Retrouvez le reportage complet de nos journalistes dans les journaux télévisés de ce vendredi 12 août sur Polynésie 1ère
Agression à Papeari : le couple d'octogénaires sous le choc ©Polynésie 1ère
 


Publicité