Air France : la grève peut continuer

social tahiti
Air France : la direction déboutée, la grève peut continuer
©Polynésie 1ère
Lundi 13 novembre, la direction d'Air France avait saisi les tribunaux en introduisant un référé. Mercredi 15 novembre le jugement est tombé : la direction a été déboutée. La grève peut donc légalement continuer.
En début de semaine, la direction d'Air France avait déclaré que la grève n'était pas licite et avait ainsi introduit un référé afin de contester la légalité du mouvement. La direction a été déboutée, la justice estimant qu'il n'y avait pas d'urgence à statuer sur cette affaire car il n’y avait pas de troubles à l’ordre public. En clair, la grève peut continuer légalement.

Au tribunal civil de première instance, plusieurs dizaines de personnels navigants commerciaux d'Air France étaient présents pour cette décision attendue, qui est tombée vers 11h15, ce mercredi. Bertrand Courtade, délégué syndical USAF UNSA d’Air France, s'est dit satisfait de cette décision.

Interview


La direction du Travail qui joue le rôle de médiateur aurait du mal à réunir les deux parties. C’est pour l’instant les pilotes d’ATN qui transportent les passagers d’Air France.

Négociations au point mort


Plus de 70 salariés du syndicat USAF-UNSA d'Air France sont en grève. Si Alex Hervet, directeur régional d'Air France, a de son côté indiqué que la compagnie pourrait suspendre la desserte Tahiti, les négociations sont actuellement au point mort. 17 points sont au cœur des revendications dont, entre autres, le non-respect de l'accord signé en novembre 2016 et le manque d’effectif pour assurer les vols.

"Pour l'instant, nous n'avons pas réussi à s'entendre avec Mr Hervet", explique Bertrand Courtade, secrétaire général USAF-UNSA.

Interview

Les Outre-mer en continu
Accéder au live