Arnaque à EDT: un agent d'accueil condamné pour avoir détourné un million de FCP

justice tahiti
EDT
Un ancien agent d’accueil de l’EDT a été condamné ce mardi à de la prison ferme par le tribunal correctionnel. Il a détourné de l’argent entre 2009 et 2010 pour un million de FCP en espèces. Il encaissait de l’argent à des personnes âgées et leur remettait une fausse facture.
Devant le tribunal le quinquagénaire, aujourd’hui retraité n’a qu’un seul argument pour se défendre : Il "n’avait pas été bien formé pour encaisser les factures". Pourtant, cet ancien agent avait mis en place un mécanisme bien rôdé : à l’accueil, des clients, souvent âgés, lui remettaient des billets. Il leur donnait non pas un reçu mais une photocopie de facture avec un tampon. Une fois que l’administration se rendait compte que la facture n’était pas acquittée, l’escroc de l’EDT établissait de faux ordres de virement dans le système informatique. Il payait aussi les frais occasionnés par les relances. Au total, une soixantaine de personnes auraient été roulées dans la farine. Suite à plusieurs plaintes, l’EDT a réussi à le confondre grâce à une enquête interne.

L’affaire ne s’arrête pas là. EDT licencie pour faute grave son agent d’accueil qui accuse 20 ans d'ancienneté. Mais entre temps, celui-ci a réussi à se faire élire au comité d’entreprise. Il est donc salarié protégé. EDT est condamné à lui verser 4 millions en indemnités. Grâce à ce montant, il a pu rembourser les sommes détournées.
L’homme a été condamné par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ferme et devra indemniser à son tour EDT pour le préjudice subi, soit une peine supérieure à celle réclamée par les réquisitions du procureur.