Arrivée des premiers passagers non confinés

transports tahiti
Arrivée des premiers passagers non confinés
©polynésie.la1ère
Le premier vol de passagers qui ne seront plus soumis à la septaine est arrivé ce mercredi 15 juillet. Un vol d’Air France avec 237 passagers à bord bien résignés à appliquer les gestes barrières et le test de dépistage remis à l’arrivée.

 

Accueil polynésien en mode covid


Quelques embrassades timides et des sourires… derrière les masques. Ils sont 237 passagers à avoir débarqué ce matin du vol Air France en provenance de Paris. Des passagers tous masqués conformément aux obligations actuelles. Les premiers passagers internationaux qui ne seront pas confinés après leur arrivée. Plus de quatorzaine ni de septaine mais un kit pour se tester soi –même.
 

Un autotest en cadeau de bienvenue


A peine sortis de l’avion les passagers se sont tous vu remettre le fameux kit de test covid à effectuer soi-même dans les 4 jours. Une mesure prise par les autorités de l’Etat et du Pays pour permettre de détecter rapidement l‘éventuelle arrivée de nouveaux cas. Une mesure plutôt bien accueillie par des passagers compréhensifs et conscients de l’enjeu.

On nous a tout expliqué, il faut le faire dans les  4 jours après notre arrivée

Zélie, passagère du vol Air France

Un test obligatoire pour tous les arrivants résidents comme touristes.

Après 4 jours on doit rendre le test à la réception de notre hôtel, on va vraiment respecter les gestes barrières on ne va pas prendre de risques

Benjamin, passager du vol Air France

Dépistage massif de tous les arrivants


L’institut Malardé sera chargé de récupérer le test directement auprès des hôtels pour les touristes. Les résidents doivent quant à eux déposer leur prélèvement dans des centres de santé qui leur ont été désignés proche de leur domicile. Chaque passager a été dument enregistré sur la plateforme ETIS, le nouveau système informatique mis en place qui permet de suivre les arrivants.

Tout est informatisé, la veille de leur prélèvement ils vont recevoir un courriel pour leur rappeler de se prélever le lendemain

Hervé Varet, directeur de l’institut Malardé


Les passagers qui n’auront pas renvoyé leur test seront systématiquement rappelés voire sanctionnés. Le test est absolument obligatoire.

Dès demain Jeudi 16 juillet les premiers touristes américains arriveront de Los Angeles par un vol d'Air Tahiti Nui. A terme c'est près de 600 passagers qui pourraient arriver certains jours. Autant de gens qu'il faudra suivre et tester.
 
Arrivée des premiers passagers non confinés
Les Outre-mer en continu
Accéder au live