Clap de fin pour Coco Deane à Arue

arue
Photo d'archives
L'ancien premier adjoint au maire de Arue a été démissionné d'office, le 23 décembre, par un arrêté du haut-commissaire, comme le révèlent nos confrères de Tahiti Infos. Coco Deane avait été condamné, fin novembre, à deux ans d'inéligibilité dans une affaire de harcèlement.
Jacques dit "Coco" Deane n'a plus aucun mandat au sein de la commune de Arue, et il ne peut pas se présenter aux prochaines municipales.

Il a reçu, lundi dernier, un arrêté du haut-commissaire lui notifiant sa démission d'office.

Le 26 novembre dernier, le tribunal correctionnel avait condamné Coco Deane à une peine de 12 mois de prison avec sursis et de deux ans d'inéligibilité avec exécution provisoire, pour avoir harcelé sa directrice des ressources humaines.

Ce dernier a porté atteinte à la dignité de sa directrice des ressources humaines. Il lui était reproché d'avoir abusé de l'autorité que lui confère sa fonction et d'avoir exercé des pressions graves afin d'obtenir un acte de nature sexuelle pendant une durée d'un an, entre le 1er août 2016 et le 31 août 2017.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live