polynésie
info locale

Gaston Flosse relaxé dans l’affaire l’opposant à son ex-compagne

justice arue
gaston flosse
©Polynésie 1ère
La cour d’appel de Papeete a décidé de prononcer la relaxe de Gaston Flosse dans l’affaire de l’occupation de la maison d’Erima. La « violation de domicile » n’a pas été retenue pas la juridiction.
 
Depuis 2017, la qualification de violation de domicile n’existe plus dans le code pénal quand quelqu’un reste dans un domicile après y avoir été invité. C’est ce qui s’est produit dans ce dossier. En novembre 2012, après l’incendie de sa maison de Vetea à Pirae, Gaston Flosse est « aidé » par Tonita Mao, son ex-compagne, qui lui propose de vivre à Erima. Par la suite, la cohabitation se passe mal et elle lui demande de quitter les lieux, chose que l’ancien président du Pays refuse. Tonita Mao lance alors une action au civil et obtient gain de cause. Gaston Flosse doit quitter les lieux mais ne le fait pas. Les faits ayant été commis en 2018, aujourd’hui l’infraction pénale n’est pas constituée. Gaston Flosse a donc été relaxé. Mais la bataille pour la propriété de la maison d’Erima entre Réginald Flosse et Tonita Mao se poursuit devant le civil.