L'association 193 mobilisée contre le cancer du sein

santé tahiti
Manifestation association 193 - Octobre Rose
©Polynésie 1ère
Combien de cancers du sein au fenua sont imputables aux essais nucléaires et combien sont liées au mode de vie ? L’association 193 veut faire la vérité sur le sujet. 
Dans le cadre d'octobre Rose, l'association 193 a organisé, mercredi 18 octobre, dans le hall de l’Assemblée, une manifestation pacifique et une journée de jeûne. L’association de défense des victimes du nucléaire souhaite faire savoir aux femmes que ce cancer fait partie de la liste des maladies radio-induites listées par la loi Morin.

Cette journée est aussi, dédiée à toutes les victimes du nucléaire, comme l’explique le père Auguste Uebe Carlson.

Interview


Dans le hall de l’Assemblée, un stand d'information tenu par la Carven, la cellule d'accompagnement et de réparation des victimes liées aux essais nucléaires, a également permis aux femmes de se renseigner sur la constitution d'un dossier de demande d'indemnisation.

L'association 193 a rencontré le ministre de la santé, le président de l'Assemblée et le Haut-commissaire afin de demander la transparence sur les chiffres exacts sur le cancer du sein en Polynésie française et pour lancer une étude épidémiologique.