polynésie
info locale

Attentat contre Charlie Hebdo : tout Tahiti se mobilise

attentats tahiti
La station Polynésie 1ère se joint à l'hommage international de l'ensemble des rédactions et dénonce l'attentat qui a frappé la rédaction du journal Charlie Hebdo.
La station Polynésie 1ère se joint à l'hommage international de l'ensemble des rédactions et dénonce l'attentat qui a frappé la rédaction du journal Charlie Hebdo. ©Polynésie 1ère
Suite à l'attentat, les rassemblements en hommage aux victimes de l'attaque du siège du journal Charlie Hebdo, sont nombreux : rédactions, personnalités politiques, internautes... les réactions sont nombreuses. Un appel à un rassemblement est également organisé ce mercredi à 17h30, place Tarahoi.
Le soutien des rédactions dans le Monde

Localement, cet attentat a ému plus d'une personne. Notamment les journalistes qui affichent leur soutien sur les réseaux sociaux.
soutien charlie hebdo TNTV
Soutien suite à l'attentat contre Charlie hebdo de TNTV ©TNTV
soutien charlie hebdo la Dépêche
Le soutien de la Dépêche suite à l'attentat contre Charlie Hebdo ©La Dépêche
Le soutien de Tahiti Infos suite à l'attentat contre Charlie Hebdo
Le soutien de Tahiti Infos suite à l'attentat contre Charlie Hebdo ©Tahiti Infos
Soutien de Radio 1 suite à l'attentat contre Charlie Hebdo
Soutien de Radio 1 suite à l'attentat contre Charlie Hebdo ©Radio 1

Le Club de la Presse de Tahiti, organise à 13h une conférence de presse au jardin Paofai. Il communique leurs premières réactions : "L'attentat qui a frappé hier Charlie Hebdo, faisant 12 morts et 11 blessés, endeuille toute une profession, tout un pays, et qui émeut le monde entier. La liberté de la presse, fondement de la démocratie, a subi hier une attaque sans précédent. Le dessin de presse est l'une des formes les plus anciennes et les plus fortes de cette liberté. La tuerie de Charlie Hebdo rappelle à tous l'importance d'un débat public sans entraves, et donne la mesure du danger que court le pluralisme de l'information.

Tous les journalistes du Club de la Presse de Tahiti s'affirment solidaires de leurs confrères de Charlie Hebdo et des familles de toutes les victimes de cet acte de barbarie."

Les politiques apportent également leur soutien

Journalistes mais aussi hommes et femmes politiques condamnent l'attentat. C'est ainsi que "le président de la Polynésie française et l’ensemble du gouvernement expriment toute leur compassion à l’égard des douze victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo et condamnent cet acte odieux. Ces meurtres de journalistes et de policiers constituent des attaques au fondement même de la liberté et de la démocratie, comme le sont tous les attentats commis au nom du sectarisme. Ils doivent nous inciter, tous, à rester vigilants et fermes dans la défense de nos valeurs républicaines.

Le gouvernement de la Polynésie française souscrit pleinement à l’appel d’unité nationale lancé par le président de la République et exprime toute sa solidarité et son soutien à l’Etat dans sa lutte déterminée contre les fanatismes et le terrorisme, sur le territoire national, comme sur la scène internationale."

Tous les drapeaux des édifices publics sont également mis en berne.

Appel à un rassemblement silencieux à 17h30, place Tarahoi

Sur la page facebook "Rassemblement silencieux en hommage aux victimes de l'attentat contre CHARLIE HEBDO", créée ce matin, on peut lire ce message :

"Comme en métropole, l'émotion est nationale après le massacre dans les locaux de Charlie Hebdo. Venons nous recueillir silencieusement avec des affichettes ou des pancartes "JE SUIS CHARLIE" pour que Papeete, comme les autres villes du pays, montre sa solidarité et son unité contre la barbarie, l'atteinte à la liberté d'expression et la démocratie... Aucun signe d'appartenance politique à aucun parti svp lors du rassemblement... juste des badges, écriteaux, affichettes, pancartes avec la mention JE SUIS CHARLIE ! Merci de partager et VENIR NOMBREUX !"
Publicité