Au tribunal, greffiers, greffières et assistantes débrayent

justice tahiti
débrayage greffiers tribunal
Une animation inhabituelle ce matin au tribunal de Papeete. ©Polynésie 1ere

Greffiers, greffières et assisantes du tribunal de Papeete ont débrayé dans la matinée mardi 9 mars. A l'origine de ce mouvement, la nomination d'un personnel qui doit arriver de l'Hexagone à partir du 1er septembre.

Les greffiers, greffières et assistantes du tribunal de Papeete sont mécontents !

Ils et elles ont débrayé ce matin pour marquer leur mécontentement suite à la nomination d’une personne de métropole nommée sur un poste d’assistante du procureur.

La nomination s’est répandue hier dans les couloirs du tribunal comme une trainée de poudre. Assez pour qu’ils crient au scandale ce matin.

débrayage greffiers tribunal
©Polynésie 1ere

 

Ecoutez la réaction de Turu, déléguée syndicale O oe to oe rima, qui explique, notamment à Axelle Mésinèle que "les revendications ont toujours été que tous les postes au niveau de la cour d'appel soient donnés aux Polynésiens car il manque du travail" :

débrayage greffiers tribunal

 

Face à cette nomination Yvanna Pea se sent lésée. Depuis 30 ans, elle travaille au tribunal de Papeete et depuis 1990, elle a été l’assistante de tous les procureurs. Elle explique "on a reçu un mail disant qu'à partir du 1er septembre, mon poste sera pourvu par un S.A qui va arriver de France. Moi je suis reléguée à faire autre chose que du secrétariat, par exemple de la saisie après tant d'années."

Ecoutez-la au micro d'Axelle Mésinèle :

débrayage greffiers tribunal