Avec la Russie, il ne devrait pas y avoir que des échanges de baisers

culture tahiti
Vers des échanges avec la Russie
©Présidence
Le 7 avril une délégation de représentants de la ville de Saint-Pétersbourg en visite en Polynésie française a été reçue à la présidence. Cette délégation est ici dans le cadre du jumelage avec la commune de Teva I Uta.


A cette occasion, les grands projets d’investissement en matière touristique, de ressources marines et aquacoles, de transports et de culture ont été présentés à cette délégation.
Le souhait est que des partenariats économiques, culturels et sportifs entre la Polynésie française et la Fédération de Russie se développent. De son côté, M. Fédor Kozlov, président du Centre d’affaires internationales et des échanges culturels de Saint-Pétersbourg et chef de la délégation, s’est dit ouvert à ce type d’échanges.

Consul russe en Polynésie


Il a annoncé que la Fédération de Russie avait déposé une demande d’accréditation auprès de l’Etat français pour la nomination prochaine d’un consul de Russie en Polynésie française.
Il a par ailleurs souhaité que la Polynésie française puisse ouvrir un bureau à Saint-Pétersbourg, capitale russe de la culture, afin de faire la promotion de son tourisme et de sa culture. Pour lui, la Polynésie est mal connue en Russie et des échanges culturels, notamment au travers de prestations de groupes de danses et de chants ou encore au travers d’expositions d’art, seraient un bon moyen de faire connaître la destination et inciter les Russes à visiter la Polynésie. De même, la Polynésie pourrait accueillir des artistes russes.

Ia Orana ! Dobre dien !


Par ailleurs, la commune de Teva i uta doit recevoir cette délégation dans le cadre du jumelage avec l'île de Kronstadt, à côté de Saint-Pétersbourg.
C'est dans la partie ouest de la Russie, la plus proche de l'Europe.
Hinanui Snow, chargée de communication à la mairie de Teva i uta, a raconté le programme au téléphone de Serge Tau :

Vers des échanges avec la Russie


Les festivités démarrent à 15h au motu Ovini.

Vers des échanges avec la Russie
©Présidence

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live