publicité

Tahiti Pro

rss

Billabong Pro Tahiti : Santos crée la surprise, Florès éliminé

Ce lundi 22 août s'est déroulée la troisième journée de la compétition avec le round 3 et 4. Avec de surprises et des déceptions. La wild card Bruno Santos bat tour à tour Matt Wilkinson et Kelly Slater. Et, Jérémy Florès est malheureusement éliminé. Reportage.

Bruno Santos (BRA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Bruno Santos (BRA)
  • polynesie1ere.fr, TV, SF
  • Publié le , mis à jour le
La journée commence avec la performance de Keanu Asing, le tombeur de Michel Bourez en round 2. L'Hawaiien affronte le Brésilien goofie :  Italo Fereira. Comme dimanche 21, les séries sont longues et durent 35 minutes à chaque fois faute de vagues. Ferreira prend la tête de la série, malgré une chute. Mais Keanu Asing riposte et prend un beau tube noté 8.4, il sait choisir ses vagues et surprend son adversaires au dernier moment, une réedite de sa série avec Michel Bourez. Une fois encore, le surfeur placé 35ème mondial remporte sa série.

Keanu Asing (HAW) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Keanu Asing (HAW)

Les séries de vagues font leur apparition pour ce heat. Kolohe Andino maîtrise son heat contre Adam Melling. Et, score un beau tube, il gagnera  largement ce deuxième heat. L'Américain est applaudi par les bateaux qui sont peu nombreux en ce début de journée. Malgré quinze minutes sans vagues, les juges décident de laisser la série 3 continuer. Jordy Smith et Matt Banting n'ont pas de chance. Dix huit minutes avant la fin de la série aucun surfeur n’a encore pris de vagues, c’est finalement Jordy Smith qui se lance à cinq minutes de la fin sur une vague. C'est d'ailleurs lui qui remportera le heat avec un total de 7.00
Kolohe Andino (USA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Kolohe Andino (USA)

Adrian Buchan ouvre le bal pour le heat 4. Alors qu'il surfe une vague, les baleines s'invitent au loin. Elles ne s'approcheront pas des visiteurs et du spot de Teahupo'o. Grâce à plusieurs tubes, l'Australien Adrian Buchan remporte aisément cette série.

Les baleines au large de Teahupo'o © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Les baleines au large de Teahupo'o

Le King Kelly Slater entre en scène. Il est accompagné aujourd'hui de son amie. Un recall, faute de vagues, est donné par les juges. La série redémarre et les vagues refont leur apparition. La légende du surf score une vague à 9.83. Il remporte sa série, et se qualifie pour le round 4.

Kelly Slater (USA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Kelly Slater (USA)

Place ensuite au phénomène Bruno Santos. Le Brésilien, qui a obtenu sa wild card en remportant les Trials  ne cesse de surprendre durant cette compétition. Pour ce heat, il va s'offrir le numéro un mondial actuel : Matt Wilkinson. A 18 minutes de la fin, Santos enchaîne deux vagues contre zéro pour Wilkinson. Les conditions sont difficiles. Bruno Santos en profte, joue sa carte, n'a pas peur. Il remporte le heat, Wilko est éliminé de cette Billabong Pro Tahiti 2016. 

Jordy Smith (ZAF) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Jordy Smith (ZAF)

Au tour du prodige hawaiien John John Florence d'entrer en pise. Le surfeur est patient, il prend peu de vagues à l'inverse de son adversaire, Alex Ribeiro, qui enchaîne pour scorer un maximum. Une seule vague suffie à John John Florence pour prendre la tête de la série. Avec son 7.5, l'Hawaiien assure. Le Brésilien ne se laisse pas faire. Sur la fin du heat, les deux surfeurs nous offrent un beau duel. Mais, c'est Florence gagne son ticket pour le round 4.

Keanu Asing (HAW) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Keanu Asing (HAW)

Les surfeurs se font plaisir sur des tubes durant cette série. Ils sont peu nombreux mais présents. Josh Kerr prend la tête de la série 8, conte Dusty Payne. L'Australien score un magnifique tube et reçoit les applaudissements du public. Josh Kerr obtient un 9.27, il remporte la série. Au tour ensuite de Jadson André contre Sebastian Zietz. Les conditions sont bonnes, de beaux sets de vagues arrivent. Chacun y va de son tube. Le duel est serré, la série tendue. Alors que l'Hawaiien Zietz mène, Jadson André score un tube à 40 secondes de la fin.  Il réalise ainsi l'exploit de remporter la série in extremis.

Jérémy Florès (FRA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Jérémy Florès (FRA)

Le dernier Français en lice pour cette Billabong Pro Tahiti. Jérémy Florès rencontre Julian Wilson. Les deux adversaire se sont déjà rencontrés au round 1. Le Réunionnais avait remporté le heat. Il compte bien réitéré et ouvre le heat avec une vague mais il ne parvient pas à en sortir. Wilson contre attaque et score une belle vague. Flores ne se laisse pas faire et revient en tête du heat. Mais, à quelques secondes de la fin, Julian Wilson socre une vague notée 9 ! Après les deux Tahitiens, c'est au tour de Florès d'être éliminé.

Jérémy Florès (FRA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Jérémy Florès (FRA)
Jérémy Florès (FRA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Jérémy Florès (FRA)
 
Joel Parkinson contre Kanoa Igashari. C'est l'affiche de la série 11. Parko attaque d'entrée jeu en enchainant les tubes mais les séries deviennent plus longues et les surfeurs doivent attendre longtemps avant de pouvoir avoir des vagues intéressantes. L'Australien Joel Parkinson se qualifie pour le round 4 avec un score de 15.53 contre 5.20 pour Kanoa Igashari.

Joel Parkinson (AUS) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Joel Parkinson (AUS)

Gabriel Medina entre en scène, et veut montrer qu'il est le boss sur l’eau. Il score deux vagues dont une à 8.83.  Le Brésilien, vainqueur de cette étape en 2014, année de son sacre comme champion du monde, remporte le heat haut la main !

Gabriel Medina (BRA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Gabriel Medina (BRA)

Puisque les conditions sont en rendez-vous, les organisateurs enchainent avec le round 4. Et, il promet des combats. Les meileurs surfeurs du tour se retrouvent. Ils sont à trois dans ce round. Les deux perdants pourront aller au repâchage au round 5, avant les quarts de finale. La première série : Kolohe Andino, Jordy Smith et Keanu Asing.
Andino et Smith enchaînent les vagues.  Le combat est serré. Mais, l'Américain Kolohe Andino prend la tête de série, et la gagne.

Bruno Santos (BRA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Bruno Santos (BRA)

Bruno Santos, la wild card, revient en course. Celui qui a déjà remporté la Billabong Pro Tahiti en 2008 rencontre cette fois le king Slater. Le troisième homme est Adrian Buchan. Mais le heat se jouera entre Kelly Slater et Bruno Santos. Les deux surfeurs se battent en scorant chacun leur tour des tubes. L'extraterrestre Slater score un perfect, un tube noté 10. Le premier de la compétition. Mais Santos n'a pas dit son dernier mot. Il répond tout de suite et score à 9.3. Pour une fois, la chance se tourne vers le Brésilien. Bruno Santos réalise l'exploit de relayer Kelly Slater au repêchage. Adrian Buchan n'aura pas vraiment existé dans ce heat.

Kelly Slater (USA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Kelly Slater (USA)

Le prodige hawaiien revient sur l'eau pour rencontre Jason Andre et Josh Kerr. D'entrée de jeu, John John Florence tube. Il veut gagner, il sait que s'il va loin dans cette étape du tour, il pourrait bien passer devant Matt Wilkinson et devenir le numéro 1. Mais voilà, Josh Kerr ne se laisse pas faire. Conseillé par le champion de body board polynésien Tahurai Henry, l'Australien choisit bien ses vagues. Il score et prend la tête de série pour ne jamais la lâcher.

Adrian Buchan (AUS) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Adrian Buchan (AUS)

C'est la dernière série de la journée : Joel Parkinson, Julian Wilson et Gabriel Medina. Les deux premiers scorent d'entrée de jeu. Tous les deux obtiennent des vagues notées plus de 9. Le Brésilien Gabriel Medina n'enchaîne pas beaucoup mais il termine le heat avec un air incroyable, le plus haut de la compétition. Il est néanmoins relegué au round 5, celui du repêchage. Julian Wilson, le tombeur de Florès, remporte la série avec une vague scorée 9.70...

Gabriel Medina (BRA) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Gabriel Medina (BRA)

Demain ,mardi, les surfeurs ont rendez-vous pour les round 5 et la suite de la compétition : quarts de finale, demi-finale et finale. Une belle journée en perspective ....

Joel Parkinson (AUS) © Suliane Favennec
© Suliane Favennec Joel Parkinson (AUS)


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play