Bora Bora : le poti marara ayant dérivé sera t-il sanctionné ?

sécurité tahiti
poti marara / bora bora
©Polynésie 1ère
Le 17 février dernier, un poti marara était porté disparu entre Maupiti et Bora Bora. Suite à une avarie de moteur, l'embarcation a dérivé jusqu'à Tahaa. La gendarmerie s'est interrogée sur le fait que le poti marara ait franchi les 5 milles nautiques d'un abri.
Le capitaine du poti marara porté disparu puis retrouvé en fin de journée à Bora Bora sera-t-il sanctionné pour avoir franchi les 5 milles nautiques d'un abri ?

En effet, l'homme a effectué la traversée Maupiti-Bora Bora avec huit passagers dont quatre enfants. Une distance qui est 5 fois celle autorisée par les affaires maritimes. De plus, le poti marara de 20 pieds était en surcharge puisque le nombre de passagers autorisés pour ce type d'embarcation est de huit personnes. Avec le capitaine, cela monte donc à neuf.

La disparition du poti marara, survenue alors que des intempéries touchaient les îles du Vent, avec des conditions de navigation très mauvaises, a engagé le déploiement de l’avion Gardian 25F de la Marine nationale et l’hélicoptère interministériel Dauphin N3 ont immédiatement.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live