Christopher Desvaux de Marigny : de Tahiti à Evom

témoignage tahiti
christopher desvaux de marigny
Christopher Desvaux de Marigny, dans son atelier, dans la région de Montpellier. ©Pierre COMBROUX/Alter Eco
Alors étudiant à Montpellier, Christopher Desvaux de Marigny est victime d'un accident de plongeon, à 23 ans. Il reste cloué dans un fauteuil roulant. Battant, il crée son entreprise pour améliorer la vie des paraplégiques. Il livre son témoignage dans un documentaire.
C'est une leçon de vie. Christopher Desvaux de Marigny a 23 ans lorsqu'il se retrouve en fauteuil roulant, après un accident de plongeon. Il est alors étudiant à Montpellier, loin de sa famille, à Tahiti...C'est toute sa vie qui bascule et qu'il faut réorganiser. Grâce au soutien de ses proches et à sa force mentale, il allie rééducation, vie de famille et entreprenariat. 
Il crée sa société, Evom, et fabrique des coques articulées pour les dossiers des fauteuils roulants, afin de réduire les douleurs dorsales.
Dans le documentaire "Alter Eco" qui valorise l'économie solidaire, le réalisateur Pierre Combroux recueille son témoignage :

Son visage vous est familier ? Christopher est aussi le grand frère du chanteur et producteur Solive.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live