Clap de fin pour la Saga 2021

solidarité tahiti
Clap de fin pour la Saga
©Polynésie la 1ère
La fête n’a pas été gâchée pour l’ultime journée de la Saga. Il s’en est fallu de peu pour que l’évènement pâtisse des restrictions sanitaires nouvellement adoptées.

 

Clap de fin pour la Saga
©Polynésie la 1ère

Ce samedi 31 juillet, les enfants de la Saga sont passés au travers des mailles du filet puisque les autorités du pays ont annoncé tolérer certains événements jusqu’à dimanche. Ainsi l’interdiction de rassemblement de plus de 500 personnes décidé ce vendredi 30 juillet par Dominique Sorain, Haut-commissaire de la république en Polynésie française, et Edouard Fritch, président de l’exécutif local, n’a heureusement pas eu d’incidence sur l’organisation de cette dernière journée de la Saga.

« On essaye de gérer tous ensemble, on est beaucoup, donc on répète de mettre les masques, de respecter les gestes barrières »

affirme une bénévole.

Même scénario pour les familles d’accueil. Elles ont dû adapter leur organisation pour se protéger et protéger les enfants du Covid. Elles ont pour certaines pris la décision de se faire vacciner afin de pouvoir recevoir les 147 enfants reçus chaque semaine depuis le début du mois de juillet.

« Heureusement que la sage se termine, parce qu’il n’était pas question pour la Saga de continuer avec ces nouvelles mesures restrictives. Il est évidement qu’aujourd’hui il faut prendre toutes les mesures qui s’imposent »

déclare l’organisateur historique et fondateur de la Saga : Henry Cornette de Saint-Cyr.

Clap de fin pour la Saga
©Polynésie la 1ère

Le président du pays présent lors de cette journée de clôture a pu en personne constater que le port du masque et le nettoyage systématique des mains étaient bien appliqués afin de limiter la propagation du variant Delta.