Collectif budgétaire, 38 milliards pour vivre avec la covid

budget tahiti
budget collectif
©polynesie.la1ère
38 milliards pour le collectif budgétaire. Un tiers consacré à l’investissement. Le territoire fait face à la crise covid. Lier la santé et l'économie est devenu un axe majeur. Il faut désormais vivre avec la Covid19.


 

22,784 milliards cfp en fonctionnement et 14,808 milliards cfp en investissement pour un total qui avoisine les 38 milliards cfp,  c’est le montant du collectif budgétaire. Un collectif qui est financé par un prêt contracté auprès de l’agence française de développement (AFD) garanti par l’Etat d’un montant de 28,640 milliards cfp.

Le pays « covid prepared »


C’est en substance la teneur du discours tenu par le  Président Edouard Fritch devant l'assemblée de la Polynésie française. Le patron du gouvernement a rappelé que le territoire est « covid prepared » avec les batteries de mesures que l'on connaît déjà. Le pays n’a aujourd’hui pas d’autre choix que de rouvrir ses frontières pour permettre à l’économie de redémarrer en assurant la sécurité sanitaire maximale.

il ne s’agit pas pour le gouvernement de faire un choix entre garantir une sécurité sanitaire maximale ou privilégier la reprise des activités économiques. Il s’agit de permettre aux entreprises et à leurs salariés de reprendre leurs activités, dans le respect des mesures sanitaires mises en place à cet effet.

Edouard Fritch, président de la Polynésie française

Contenir les effets de la crise


Le gouvernement a pris un certains nombres de mesures de soutien à l’emploi à hauteur de 9,3 milliards cfp. Une enveloppe complémentaire de 2,9 milliards cfp a été accordée pour les CAE. Pour la CPS c’est une intervention de 16,5 milliards cfp que le gouvernement a proposé, répartie entre un prêt de trésorerie à la CPS (Caisse de prévoyance sociale) de 9,6 milliards cfp et l’apurement anticipé de la dette du Pays au titre du Fonds d’amortissement du déficit social (FADES) d’un montant de 6,9 milliards cfp. 

Enfin, pour respecter la sincérité du budget, une réduction du produit des taxes et impôts attendus pour l’année 2020 est constatée à hauteur de 15 milliards cfp, compte tenu des effets de la crise économique.
 

Les touristes n’arrivent pas en masse


Au cours de son intervention le président a tenu à justifier la réouverture des frontières et à rassurer.  Les avions ne sont pas pleins, loin de là et il n’ya pas des hordes de touristes infectés au covid qui débarquent en Polynésie. 

A cet égard, nous avons les premiers retours chiffrés de notre compagnie ATN. Les vols Los Angeles – Papeete sont remplis à 50 %, tandis que les vols Papeete – Los Angeles sont à 20 % […] C’est pour vous dire que la venue des touristes américains en Polynésie française est assez contraignante et ne se fait pas en masse.

Edouard Fritch, président de la Polynésie française


Le président a par ailleurs précisé que 3 541 auto-tests ont été distribués depuis le 15 Juillet à l’aéroport de Faaa.  A ce jour 1521 tests ont été analysés et s’avèrent tous négatifs.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live