Comment les pompes funèbres gèrent les décès liés à la Covid-19 ?

coronavirus tahiti
pompes funèbres
©Polynésie la 1ère
Après les deux premiers décès liés à la maladie, quelles sont les mesures prises pour les obsèques ? Du côté des pompes funèbres, les agents ont reçu des recommandations de la part des autorités sanitaires, notamment pour leur propre protection.
Premier décès lié au coronavirus, première précaution à prendre pour les agents des pompes funèbres. En 27 ans de métier, Julienne Patii n'avait jamais eu affaire au cas de Covid. "On a des combinaisons, gants, masques, on est vraiment équipé pour ça". Le défunt ne bénéficie d'aucun soin funéraire ni de toilette mortuaire, tout juste un drap imbibé d'eau de javel.

Le corps est déposé dans une house avec une mise en bière immédiate et une fermeture du cerceuil sans présentation à la famille. C'est ce dernier point qui, pour Julienne, est le plus délicat à gérer. Police municipale et gendarmes font parties de la procédure."C'est pour nous protéger aussi car il y a des familles qui sont dans les émotions et sont un peu impulsives", admet Julienne qui a bien plus peur de la tuberculose que de la Covid-19. Elle se fait d'ailleurs régulièrement vacciner contre. "C'est vraiment un cas dangereux pour moi et c'est vraiment contagieux". 
Comment les pompes funèbres gèrent les décès liés à la Covid-19 ?
Les Outre-mer en continu
Accéder au live