Commerce extérieur : la perle de Tahiti a le vent en poupe

économie tahiti
perles
©D.R.
Selon le dernier bulletin de l’ISPF, les importations civiles sont en baisse et les exportations locales en hausse grâce à la perle de Tahiti.
En mars 2016, la valeur des importations civiles diminue de 10 % par rapport à mars 2015. Les importations à destination des entreprises, des ménages et les produits pétroliers
baissent respectivement de 3 %, 11 % et 29 % en valeur. En cumul depuis janvier, la valeur des importations civiles progresse de 3 %, seule la valeur des importations de produits pétroliers diminue. Entre mars 2015 et mars 2016, la valeur des exportations locales augmente de 56 %. Sur le premier trimestre elle progresse de 31 % s’appuyant sur des exportations de produits perliers dynamiques.

Source: bulletin ISPF
Les Outre-mer en continu
Accéder au live