polynésie
info locale

Conférence maritime régionale : vive la pêche légale !

économie tahiti
Conférence maritime régionale : vive la pêche légale !
©Polynésie 1ère
La pêche illicite a été traquée et surtout découragée par la présence des forces armées dans la ZEE. La 9e conférence maritime régionale réunit tous les acteurs du monde maritime pour parler surveillance, économie bleue et aires marines protégées. Le secrétaire général à la mer y a participé.

Le bilan de l'armée est plutôt bon. Sa présence dans les 5,5 millions de km2 de la zone économique exclusive a eu raison des fraudeurs et des pêcheurs étrangers sans scrupules. La Polynésie française dispose aujourd'hui de quatre navires, trois Gardians, deux Casa et deux hélicoptères Dauphin pour assurer la surveillance de la ZEE.

Cela se traduit par 350 jours de bateau par an et 2500 heures d'avion. Un nouveau navire arrive d'ailleurs pour renforcer la flotte. La gendarmerie compte de son côté 23 brigades dont 15 réparties dans les archipels. Les gendarmes qui ont dénombré 10 000 interventions l'an dernier. Essentiellement pour du trafic de stupéfiants, mais aussi pour enquêter sur les nombreuses noyades de 2015. 

Le secrétaire général de la mer Michel Aymeric, rattaché directement au Premier ministre Manuel Valls, s'est dit globalement "optimiste" pour la suite. Il a expliqué que les statistiques étaient bonnes et que l'Etat voulait intensifier la surveillance satellitaire pour sécuriser encore davantage la zone.

©Polynésie 1ère

Exploiter les nodules


Il a aussi été question d'économie bleue avec le projet d'énergie thermique des mers, cher aux membres du cluster maritime qui participaient à la conférence pour la première fois. Tous les acteurs du secteur maritime ont été entendus.

Le Pays a mis l'accent avec Edouard Fritch sur la modification du statut qui permettra à la Polynésie de reprendre totalement la main sur l'exploitation des fameux nodules polymétalliques. Le président du Pays a expliqué qu'ils travaillaient sur ce point avec le haut-commissaire Lionel Beffre, "avec qui cela se passe très bien", a-t-il précisé.

Conférence maritime régionale : vive la pêche légale !
©Polynésie 1ère