polynésie
info locale

Conflit à la CPS : pas d’avancée

social tahiti
CPS TAHITI
©POLYNESIE 1ERE
Le piquet de grève est toujours en place. Aucune négociation n’est prévue. La marche de ce matin a été annulée
Les grévistes ne veulent pas que la convention d’entreprise de la Caisse de Prévoyance Sociale fasse partie des conditions du retour de l’Etat dans le financement du RST. Pourtant dans un courrier, le président Edouard Fritch a abondé dans ce sens. Mais selon Ronald Terorotua du syndicat O oe to oe rima, c’est à l’Etat d’apporter des garanties.
Ecoutez le au micro de Caroline Farhi :

ITW CPS

Dans un communiqué, A tia i mua apporte son soutien à Régis Chang dont le départ est réclamé par les organisations salariales.
Le syndicat auquel appartient Yves Laugrost, le président du conseil d’administration, estime que le procès qui est fait au directeur général de la Caisse est injuste.
En attendant d’éventuelles négociations, la grève se poursuit. Les grévistes ont annulé la marche prévue ce matin, de la CPS à la Présidence où ils espèrent rencontrer le président Edouard Fritch. Une petite délégation doit se rendre en fin de matinée à l’assemblée mais aucune rencontre n’est officiellement prévue
Publicité