Coronavirus : des mesures de prévention à prendre très au sérieux

coronavirus tahiti
masque coronavirus
Le gouvernement pourrait encadrer le prix des masques en cas d'introduction du virus. ©JL
Des mesures strictes viennent d'être mises en oeuvre par le gouvernement et l'Etat en Polynésie, et elles sont à prendre très au sérieux, nous interpelle Brigitte Olivier de la Servière, grand reporter à la rédaction de Polynésie la Première.
L’heure n’est plus à la plaisanterie. Chaque Polynésien doit se mobiliser pour lutter contre la propagation du Covid 19.

Selon le ministre de la santé, Jacques Raynal, le virus ne circulerait pas encore dans le pays. La preuve en est que le bilan de contamination demeure inchangé avec trois cas déclarés et aucun mort à déplorer.

Cependant le confinement reste la stratégie la plus efficace pour que la situation sanitaire ne se dégrade pas.

En conséquence, le gouvernement local préconise l’évitement des interactions sociales. C’est ainsi que les rassemblements de plus de 100 personnes sont strictement interdits.

Tous les établissements scolaires seront fermés à compter de mercredi après-midi.

Les crèches et garderies resteront ouvertes jusqu’à nouvel ordre. Mais elles ne pourront fonctionner qu’à 50% de leur capacité d’accueil.

Le ministère de l’éducation avance les vacances de Pâques au 20 mars et les rallonge jusqu’au 5 avril.

L’université de la Polynésie Française ferme ses portes aux étudiants. Le personnel administratif continuera d’y assurer ses missions et 5 studios d’enregistrement sont mis à la disposition des professeurs afin qu’ils enregistrent leurs cours, l’idée étant d’assurer une continuité de l’enseignement sur les plateformes numériques.

Cette continuité pédagogique est souhaitée pour les écoles, collèges et lycées, mais semble beaucoup plus compliquée à mettre en œuvre.

Dans la vie de tous les jours, il est vraiment temps d’appliquer les consignes de sécurité minimales pour éviter toute contamination : pas d’embrassades, ni d’effusions quelconques : comme tous les virus, le Covid 19 circule de main en main.

Une hygiène très stricte demeure donc plus que jamais d’actualité.

Il faut se laver les mains aussi souvent que possible, et désinfecter les postes de travail partagés comme les claviers d’ordinateurs, les poignées de porte et les boutons d’ascenseurs.

Enfin, limiter ses déplacements semble essentiel, en n’effectuant que ceux qui sont impératifs (courses alimentaires et pharmacies).

Un numéro de téléphone d’urgence a été mis en place par la Direction de la santé.

Il s’agit du 444 789,  disponible 7 jours sur 7 pour toute question concernant le Covid 19.

Il vaut mieux éviter d’encombrer le 15 qui doit servir aux urgences.

En résumé, le mot d’ordre général est de ne pas paniquer en se ruant dans les magasins ou chez les médecins, mais d’adopter un comportement responsable en évitant les contacts à moins d’un mètre et en respectant les consignes données à tous.

Bien entendu, répandre des informations erronées ou des bruits de couloir n’arrangera en rien la situation.

Restez donc à la maison, dans la mesure du possible, en écoutant nos journaux radio et télé et comme vous la faites actuellement en consultant notre site internet.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live