Coronavirus : le point en Outre-mer

coronavirus tahiti
coronavirus
©EPA/MAXPPP
Les Outre-mer étaient jusqu'ici relativement épargnées par le Coronavirus avec trois cas à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, mais ce mercredi 4 mars, l'Agence Régionale de Santé et la préfecture de Guyane ont annoncé que cinq cas de coronavirus étaient confirmés en Guyane.
C'est l'Agence Régionale de Santé et la préfecture de Guyane qui l'annoncent : 5 cas avérés de coronavirus ont été dépistés à Saint-Laurent du Maroni. Il s'agit de cinq personnes qui ont participé en février à Mulhouse à un rassemblement religieux, qui s'est tenu à Mulhouse du 17 au 24 février. Plusieurs personnes ayant participé à ce rassemblement ont été testées positives ces derniers jours dans l'Hexagone.

"Leur état clinique n'inspire pas d'inquiétude à ce stade", précise l'ARS de Guyane. Les personnes atteintes ont été prises en charge par le centre hospitalier de l'ouest guyanais. Ces cas se rajoutent au trois autres déclarés en Outre-mer, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. 

Du côté de la Polynésie, le président du Pays Edouard Fritch a confirmé, lors d'une conférence de presse ce mercredi 4 mars, qu'aucun cas de coronavirus avait été déclaré. Il maintient par ailleurs les mesures prises : certificat médicat et fiche sanitaire pour les voyageurs et personnels navigants. Le chef du gouvernement a par ailleurs appelé à la collaboration de tous et à la "bonne citoyenneté" de chacun afin de ne pas céder à la désinformation qui crée la panique. "Encore une fois, je vous le demande, gardez raison !" a t-il déclaré. 

En Métropole, l'épidémie de coronavirus ne faiblit pas. Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a annoncé, mercredi 4 mars, que la France comptait désormais 285 personnes contaminées au Covid-19, soit 73 de plus que mardi. Quinze d'entre elles se trouvent en réanimation. Au niveau européen, l'Italie prend des mesures drastiques alors que la barre symbolique des 100 morts vient d'être franchie dans le pays. Rome a notamment annoncé la fermeture de toutes les écoles et universités jusqu'au 15 mars. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live