polynésie
info locale

Corruption à la FIFA : Reynald Temarii entendu par les enquêteurs

justice tahiti
Reynald Temarii
©AFP
Alors qu’un scandale international de corruption éclabousse la FIFA, Reynald Temarii a été entendu sous le statut de « personne soupçonnée » à Direction de la Sécurité Publique. Il s’agit de déterminer le circuit financier des 40 millions qu’il a touchés du Quatar.
Reynald Temarii, président de l’Oceania football confederation (OFC) a été entendu dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte il y a deux semaines par le parquet de Papeete. Cette enquête fait suite à la condamnation de Reynald Temarii à 8 ans d’exclusion de la fédération. Le parquet  de Papeete cherche à connaître le circuit financier qu’a suivi la somme de 340.000 euros ( un peu plus de 40 millions) versée à Reynald Temarii par un représentant du Quatar. Si cet argent a transité par la Polynésie, le tribunal de Papeete sera compétent pour juger Reynald Temarii.
 

Système généralisé de corruption

Mercredi 27 mai, à la demande des autorités américaines, six responsables de la FIFA, soupçonnés de corruption ont été arrêtées à Zurich en Suisse.
Selon les autorités helvètes, les six responsables interpellés sont soupçonnés d'avoir accepté des dessous de table d'un montant de plusieurs millions des années 1990 à nos jours.
Le "New York Times", qui a révélé l'affaire, précise que les accusations visent des faits de corruption au cours des vingt dernières années. Elles portent notamment sur des attributions de coupes du monde, de droits de marketing et de télévision. Les accusations visent également des escroqueries par voie électronique, des faits de racket et de blanchiment d'argent.

Regardez ce reportage de France 2:
##fr3r_https_disabled##

 

Publicité