Couvre-feu à 22 h et possible vaccin obligatoire pour entrer au fenua ou en sortir

coronavirus tahiti
Crise sanitaire : couvre-feu à 22 h et possible vaccin pour sortir et entrer en Polynésie
Les autorités du Pays et de l'Etat ont annoncé de nouvelles mesures. ©Polynésie 1ere

Au vu de la situation sanitaire qui se stabilise voire s’améliore, les autorités viennent d’annoncer un assouplissement des mesures actuellement en vigueur. Autre mesure : peut-être rendre le vaccin obligatoire pour entrer au fenua et en sortir.

Cet assouplissement va donc passer par six mesures qui seront appliquées dans un premier temps du 16 mars au 7 avril :

- Les rassemblements sont portés de 6 à 15 personnes

- Les foires et salons sont autorisés avec une jauge maximale portée à 500 personnes au lieu de 400

- Les salles de jeux et les bowlings pourront rouvrir

- Les bars sans activité de restauration pourront aussi rouvrir

- Le couvre-feu à Tahiti et Moorea est maintenu avec une amplitude allant de 22h à 4h

- Les contrôles seront par ailleurs maintenus. Depuis le 24 octobre dernier, 20 000 ont déjà été effectués.

Crise sanitaire : couvre-feu à 22 h et possible vaccin pour entrer en Polynésie ou en sortir
Le haut-commissaire de la République a évoqué la possibilité d'un passeport vaccinal pour entrer ou sortir du territoire. ©Polynésie la 1ère

Donner un peu plus de souffle à la vie sociale et économique, tout en améliorant la situation sanitaire par une campagne de vaccination massive.

Ce double objectif sera atteint avec les livraisons régulières de doses de vaccin. A ce jour, 26 900 ont été livrées, et 15 000 utilisées.

2 300 arrivent ici chaque semaine, 4 500 sont attendues à partir de la fin mars, pour atteindre 9 000 doses en avril. Pour le haut-commissaire, le but est de vacciner 80 000 personnes d’ici au mois d’août.

Des gens mieux protégés qui pourraient à nouveau accueillir les touristes, le secteur clé de l’économie polynésienne.

Passeport vaccinal ?

 

Ainsi le Pays et l’Etat réfléchissent à la mise en place d’un protocole sanitaire, un dispositif innovant et adapté pour préserver la santé de la population et le tissu économique local.

Par exemple, les résidents vaccinés désirant sortir et revenir le pourraient sans contrainte. Même chose pour les visiteurs, munis de leur carnet vaccinal.

En vue de la mise en place de cet éventuel passeport sanitaire, les centres de vaccination se multiplient à Tahiti et dans les îles : 7 centres à Tahiti, 5 aux ISLV, 1 Moorea et 1 Nuku Hiva.

Depuis le 10 mars, 950 doses sont injectées quotidiennement, contre 650 auparavant.

Pour accélérer les vaccinations, ce week-end, la Présidence du Pays, située à Papeete se transformera en centre de vaccination.

Le week-end du 20 mars, ce sera l’institut Louis Malardé.

Crise sanitaire : couvre-feu à 22 h et possible vaccin pour sortir et entrer en Polynésie
Le président Edouard Fritch compte beaucoup sur la vaccination pour sortir de la crise sanitaire. ©Polynésie la 1ère

 

LE REPLAY

 

allocution du haut-commissaire