Covid-19 : aucun décès et les vaccinations se poursuivent

coronavirus tahiti
Covid-19 : aucun décès et les vaccinations se poursuivent
©Direction de la Santé

Situation redevenue stable en Polynésie sur le front du virus, contrairement à la Nouvelle-Calédonie, ou encore dans certaines régions de France. Outre le confinement, l'arsenal vaccinal devrait se renforcer en Europe avec la production, prochaine, du vaccin russe Spoutnik V.

En Polynésie, la situation semble se stabiliser. En 24 heures, 13 nouveaux cas d'infection dus au virus de la covid-19 ont été enregistrés. 10 de moins que la veille. Sept personnes sont toujours hospitalisées dont 2 sont en réanimation. Heureusement, il n'y a aucun décès à déplorer. Par ailleurs, les vaccinations ne cessent d'augmenter, et les "2e dose" représentent 50% des "1ere dose".

Au niveau national, si un reconfinement général n'est pas à l'ordre du jour, chaque collectivité agit en fonction de sa propre situation. C'est ainsi que depuis hier, la Nouvelle-Calédonie a choisi de se reconfiner pour au moins 15 jours à cause de l'apparition de plusieurs cas d'infection sur son sol. Autre exemple dans le nord de la France, où la stratégie est un peu différente. 

En effet, le confinement le week-end entré en vigueur dans le Dunkerquois le 27 février, initialement jusqu'au 7 mars, sera prolongé pour les trois prochains week-ends, a annoncé mardi la préfecture du Nord. Cette prolongation, dans le Dunkerquois, et la Communauté de communes des Hauts de Flandre répond à une situation sanitaire "qui demeure particulièrement tendue et justifie le maintien de mesures fortes", a précisé la préfecture.

Le Spoutnik V bientôt produit en Italie

 

Face à l'épidémie, il y a donc le confinement en continu ou alterné, et de l'autre la vaccination. Plusieurs vaccins sont déjà utilisés. Mais on apprend que le vaccin russe Spoutnik V sera produit en Italie à partir de juillet, a indiqué mardi la Chambre de commerce italo-russe, une première dans l'Union européenne qui ne l'a pas encore autorisé.


"Le vaccin sera produit à partir du mois de juillet 2021 dans les usines de (l'entreprise pharmaceutique italo-suisse) Adienne en Lombardie à Caponago près de Monza", dans le Nord de l'Italie, a déclaré Stefano Maggi, conseiller de presse du président de la Chambre de commerce.

Covid-19 : aucun décès et les vaccinations se poursuivent
©Direction de la Santé