Covid-19 : « nous ne contrôlons pas tout »

coronavirus tahiti
CP santé Coronavirus
©Polynésie La 1ère
En marge de l’arrivée des 15 tonnes de matériel médical par un vol ATN ce lundi, le point presse quotidien des services de santé a été donné peu après, avec un « déconfinement des îles » évoqué.
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse, le ministre de la santé Jacques Raynal s’est présenté devant les médias juste après le responsable logistique de la cellule de crise sanitaire, Luc Tapeta. Quelques détails ont été apportés sur l’acheminement du matériel médical depuis la Chine, un peu plus tôt. On a appris notamment qu’au total, le Pays a commandé pour 400m3 de matériel médical. Ce lundi, ce sont près de 130M3 qui sont arrivés : « des masques de protection individuelle, des masques chirurgicaux, des masques FFP2 et des lunettes de protection » selon Luc Tapeta.

Deux cas confirmés n’ont pas respecté le confinement

A l’aéroport de Tahiti-Faa’a, le président du Pays Edouard Fritch avait apporté quelques détails sur deux personnes testées positives au Covid-19 qui n’avaient pas respecté les mesures d’isolement. « Ce sont des personnes qui mettent la vie des autres en danger car le confinement sert à se protéger mais aussi à protéger les autres. […] Le Haut Commissaire signera des arrêtés pour enjoindre aux personnes positives de rester chez elle, sinon, c’est la gendarmerie qui va s’en occuper » a lancé le président du Pays. Vers 16 heures, le ministre de la santé Jacques Raynal a apporté plus de détails : « Il est vrai que, pour des obligations professionnelles, une ou deux personnes sont allées accomplir ces obligations professionnelles sans en référer à nos structures. Elles ne sont pas allées se promener […] Ce n’est pas parce qu’il y a deux personnes qui font des bêtises que tout le monde fait des bêtises. Pour l’instant, l’ensemble de la population respecte les consignes. »

Le déconfinement des îles est une option

La décision ne sera pas prise avant la semaine prochaine mais le ministre de la santé a été interrogé sur un possible déconfinement dans les archipels.  « On pourrait considérer que les îles restent indemnes du virus. Pour autant, nous avons des réunions sur une éventuelle sortie du confinement, mais rien n’est encore fait. » Pour ce qui est de la levée du confinement à Tahiti et Moorea à partir du 16 avril, le ministre a simplement répondu : « à l’heure actuelle, certains signes tendent à montrer que nous ne contrôlons pas tout. […] Nous avons du mal à identifier les porteurs sains (sans symptômes mais porteurs du virus), et à savoir s’ils sont nombreux. Ces mesures de confinement, nous proposerons de les prolonger autant que faire se peut. »
 
Covid 19 nous ne contrôlons pas tout
Les Outre-mer en continu
Accéder au live