Covid-19 : près de 17 000 personnes vaccinées

coronavirus tahiti
vaccinodrome
©Polynésie la 1ere

La réouverture des frontières au 1er mai est avant tout réservée aux touristes américains dûment vaccinés. Concilier la protection sanitaire de la population avec l'intérêt économique du Pays, c'est la condition avancée par les autorités. En attendant une immunité collective grâce à la vaccination.

Le 1er mai, nos frontières vont réouvrir progressivement. D'abord aux touristes américains puisque dans leur pays, un tiers de la population est déjà vaccinée. Ici comme ailleurs, les autorités veulent atteindre l'immunité collective afin que les pays puissent relancer pleinement leur activité économique. Hier le président Fritch a été clair : 

"Vous le savez, je l’ai dit déjà à plusieurs reprises, la campagne de vaccination, tant à Tahiti, à Moorea, que dans les îles, est cruciale. C’est un élément hautement stratégique. Plus nous serons nombreux à être vaccinés, plus nous pourrons contenir, voire endiguer cette épidémie. Au 14 avril, nous avons injecté plus de 47 000 doses de vaccins, représentant près de 31 000 personnes vaccinées dont 16 000 personnes ayant reçu 2 doses.

Nous avons pu vacciner à ce jour :

-       62 % des personnes de plus de 75 ans.

-       42 % des personnes de plus de 60 ans

-       15 % des personnes de 18 ans et plus.

Ce qu’il faut savoir c’est que pour atteindre une immunité collective il faut atteindre plus de 50% de la population. C’est notre objectif à fin juillet."

A ce jour, près de 17 000 personnes ont déjà reçu les deux doses de vaccin. 

Covid-19 : près de 17 000 personnes vaccinées
©Direction Santé