Covid : vers un dépistage systématique des croisiéristes avant embarquement

coronavirus tahiti
Aranui / Croisière
©Polynésie la 1ère
Tester les croisiéristes avant leur embarquement et les admettre à bord seulement si leur résultat est négatif, tel est l'objet de la réunion de travail de ce mardi 4 août à la Présidence entre les représentants de l'Aranui, du Paul Gauguin, la ministre du Tourisme et les services de Santé.
Le président du Pays annonçait cette nouvelle mesure, lundi 3 août, lors d'une conférence de presse commune avec le Haut-commissaire. Suite au cas de Covid-19 à bord du Paul Gauguin, la question s'est aussitôt posée de savoir comment rendre les croisières dans nos îles plus sûr au niveau sanitaire ?

Ce mardi après-midi, à la Présidence, les représentants de l'Aranui, du Paul Gauguin, la ministre du Tourisme et les services de Santé se sont réunis pour discuter de ce point. Il a été surtout question de l’instauration de tests systématiques avant l’embarquement des croisiéristes. Rien n’est encore fixé mais déjà les armateurs apprécient cette mesure.

Elle devrait contribuer à l’instauration d’un climat plus serein à bord des navires de croisières."Ca va rassurer notre clientèle, l'équipage aussi et la population. Mais on sait très bien qu'on s'ouvre au monde, il faut se préparer (...) On aura des cas mais l'idée est que tout le monde se préserve au maximum", explique Philippe Wong, PDG d'une compagnie de transport maritime. Une autre mesure a été évoquée : celle de débarquer les personnes contaminées sans détourner le navire de sa croisière. Mais, elle n a pas été débattue ce mardi.
 
©polynesie



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live