Cyclone: les services de l’Etat sont en phase violette

météo tahiti
veena
La trajectoire d'Oli, le dernier cyclone à avoir touché la Polynésie en Mars 2010. Veena, en 1984, avait particulièrement ravagé l'île de Tahiti ©D.R.
Le cyclone "Kailani" s'éloigne de Tahiti après être passé sur les Iles Sous-le-Vent et sur Tetiaroa. Il faut désormais organiser les secours. Ce scénario de l’exercice anti-cyclone du Haut-commissariat est le deuxième du genre en deux jours après celui de la mairie de Papeete.
Quelle différence y a t'il  entre l'évacuation organisée ce lundi dans deux quartiers ciblés de Papeete et l'exercice de ce mardi ? Réponse avec la directrice de cabinet du Haut-Commissaire, Marie BAVILLE:

"Aujourd'hui pour nous, l'important c'est de se préparer à agir rapidement et efficacement. Alors on se prépare d'une part à protéger les gens, et on se prépare aussi à réagir rapidement pour rétablir la vie après un cyclone: inventorier les dégâts, et pouvoir dégager rapidement les routes, les voies de circulation. Les gens et les services changent d'une année à l'autre et ça permet de mettre à jour, de réviser ! Pour cet exercice, nous sommes attentifs à la phase de sauvegarde, c'est à dire la phase qui suit le passage du cyclone, c'est à dire le moment où l'on va faire l'inventaire des dégâts et mettre en place tous les moyens des services de l'Etat, des communes, des associations, pour réparer les dégâts causés par le cyclone".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live