Décès de Moiho Tehio et du frère Alain Celton

décès tahiti
Pepe teiho / bon samaritain
©Polynésie la 1ère

Moiho Tehio a été le fondateur du centre d’accueil pour les SDF "Le Bon Samaritain" à Papeete. Il était le directeur du centre depuis sa fondation, dans les années 1990. Autres disparition, celle dyu frère Alain Celton, une des figures du MEJ (Mouvement eucharistique de la jeunesse). 

Moiho Tehio, dit Pepe Tehio, n'est plus... Fondateur et directeur du centre d’accueil pour SDF "Le Bon Samaritain", dans le quartier de Vaininiore, Moiho Tehio est décédé à l’âge de 63 ans. Il était le directeur du centre depuis sa fondation, dans les années 1990, avec le soutien de Mgr Michel Coppenrath. "Toujours humble et proche des personnes qu’il côtoyait, il les aidait inlassablement, avec beaucoup d’écoute, de bienveillance et une grande humanité, à trouver leur place et à se réinsérer dans la société.", a déclaré le président du Pays dans un communiqué. 

Autre message de condoléance de la présidence suite au décès également du frère Alain Celton, une des figures du MEJ (Mouvement eucharistique de la jeunesse) pendant de très longues années. Frère Alain Celton a, pour sa part, été le pilier du Mouvement eucharistique de la jeunesse pendant plus de 30 ans. Des centaines de jeunes ont ainsi été formés et guidés par le MEJ et notamment par le frère Alain.

Son engagement auprès de la jeunesse polynésienne en tant que professeur, directeur d'établissement et président du MEJ a été total, depuis son arrivée en Polynésie en 1973. Il est décédé, à l’âge de 71 ans, dans sa communauté à Ploërmel, en France, dans sa Bretagne natale, où il était retourné ces dernières années.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live