polynésie
info locale

Décès de Jacques Chirac, les réactions locales

président de la république tahiti
Visite présidentielle : il y a 13 ans la Polynésie accueillait Jacques Chirac
Visite présidentielle : il y a 13 ans la Polynésie accueillait Jacques Chirac ©Polynesie1ere
" Un grand homme d'Etat ", " un combattant ", depuis le décès de Jacques Chirac les réactions affluent localement.
Jacques Chirac s'est éteint, jeudi 26 septembre, à l'âge de 86 ans. L'ancien chef de l'Etat est venu plusieurs fois en Polynésie Française. Et depuis son décès, les témoignages affluent. Michel Buillard a exprimé son émotion. Pour le maire de Papeete, " sur le plan musical pour moi c'est Johnny Halliday, sur le plan politique c'est Jacques Chirac, c'est des vrais mecs. "
 

Michel Buillard : " J'ai beaucoup d'émotion "


Pour le président de l'Assemblée de la Polynésie Française, Gaston Tong Sang,  c'était " un grand homme d'Etat "
 

Gaston Tong Sang : " Un grand homme d'Etat "


Oscar Temaru, le leader du Tavini salue également " un grand homme d'Etat ".
 

Oscar Temaru salue l'homme d'Etat


Toujours au Tavini Huiraatira, Anthony Géros lui se souvient surtout de la reprise des essais nucléaires, " on a vécu une période très, très difficile, et aujourd'hui on continue à en porter les séquelles ".
 

Anthony Géros " On a vécu une période très, très difficile "


La ministre de Tourisme, Nicole Bouteau, se souvient d'un " homme chaleureux " rencontré en 2003.
 

Nicole Bouteau : " Un homme chaleureux "


" En 95, il était malheureux de reprendre les essais nucléaires " estime Frère Maxime de l'association 193.
 

Frère Maxime estime qu'il a pris une décision aux conséquences désastreuses


Hiro Tefarere, ancien syndicaliste qui a participé aux manifestations en 1995 contre la reprise des essais nucléaires, rend lui aussi hommage à Jacques Chirac, tout en estimant que le chef de l'Etat a une responsabilité par rapport aux conséquences des essais nucléaires.
 

Hiro Tefarere " Une part d'ombre "


Dans la rue, les avis sont mitigés sur l'ancien président de la République.
 

Réactions mitigées dans les rues de Papeete



 
Publicité