Délinquance : les violences sexuelles et les morts sur les routes en augmentation

sécurité tahiti
violences femmes
Le haut-commissariat a communiqué, ce vendredi 25 janvier, les chiffres de la délinquance de l’année 2018 comparés aux cinq dernières années. La tendance est à la baisse ou la stabilité sauf pour les violences sexuelles et la délinquance routière.
Si les chiffres sont plutôt positifs pour les forces de l'ordre, il reste néanmoins quelques points noirs. En effet, les violences sexuelles, en particulier dans le cercle familial, ont augmenté pour la deuxième année. Sur ces cinq dernières années, ces violences ont augmenté de plus de 50%. 

Autre point noir : le nombre de morts sur les routes au fenua. Si le haut-commissaire se félicite de la baisse du nombre d’accidents et de blessés, en revanche, le nombre de décès sur les routes est, lui, en forte augmentation. En 2018, 36 personnes ont perdu la vie. un chiffre record. Dans son communiqué, le haut-commissaire assure qu'ils vont "poursuivre une action déterminée et les campagnes de prévention qui ont été mises en place par l’État et le Pays sur l’ensemble du territoire polynésien". René Bidal rappelle également que l'alcool est "le premier fléau à combattre". "Les usagers de la route doivent changer de comportement" déclare-t-il. 

Quant aux atteintes aux biens, on enregistre une baisse générale de 16,5% entre 2014 et 2018 et, sur la même période, les cambriolages ont également diminué de 3,6%. 
 
chiffres délinquance
les violences sexuelles et les morts sur les routes en augmentation
Les Outre-mer en continu
Accéder au live