Des élus de Takume et Raroia veulent se séparer de Makemo

politique tahiti
sécession Takume et Raroia
Les atolls de Raroia et Takume. ©DR
Des élus de la commune de Makemo envisagent de créer un syndicat des communes associées. Ils n’ont toujours pas digéré la répartition des postes de maires délégués à l’issue des dernières élections municipales. Bruno Matez – Faatoa est l’un d’eux et veut l'indépendance.
Bruno Matez – Faatoa a été élu à Takume, mais il n’est aujourd’hui que simple conseiller municipal. Il fait donc partie de ces élus qui veulent demander la séparation de Takume et Raroia de la commune de Makemo. Pour lui, "c'est un héritage laissé par l'ancien maire Georges Estall". Il veut continuer "le travail car nous n'avons pas besoin de Makemo". En effet, Bruno Matez – Faatoa précise que de grandes sociétés de perliculture travaillent actuellement à Takume et Raroia, ce qui génère "plus de 10 millions de nacres par an". Avec l'association des communes, il veut "sortir de Makemo et obtenir l'indépendance pour gérer Takume et Raroia".

indépendance Takume


Propos recueillis par Abinera Tematahotoa.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live