Droits de l’enfant : pénurie de moyens

journée mondiale tahiti
Droits de l’enfant : pénurie de moyens
Droits de l’enfant : pénurie de moyens ©Polynesie La1ere
Triste constat à l’occasion de la journée des droits de l’enfant ; les personnels et les structures manquent et sont sous équipés.
 
Constat alarmant à l’occasion de la  journée mondiale des droits de l’enfant : les services sociaux accueillent toujours plus de mineurs délaissés ou en danger mais n’ont pas les moyens suffisants pour les prendre en charge.

Malgré l'implication sans faille des professionnels sur le terrain, il manque toujours autant de moyens humains. Plus de 2 000 enfants sont placés sous protection mais il n’y a que 31 travailleurs sociaux pour assurer leur suivi.

Les infrastructures sont elles aussi défaillantes et ne permettent pas d’accueillir les jeunes victimes de maltraitance ou d’abandon dans les meilleures conditions.
 
Droits de l’enfant : pénurie de moyens
Droits de l’enfant : pénurie de moyens
Les Outre-mer en continu
Accéder au live