polynésie
info locale

Elle a été violée pendant trois mois par un ami de la famille

justice tahiti
tribunal-marteau
Photos d'illustration ©AFP
La cour d’Assises se penche depuis, mardi 27 novembre, sur une affaire de viols sur mineur par ascendant. Une adolescente de 14 ans a été violée pendant 3 mois par un ami proche de sa famille chez qui elle résidait.
Alors que leur fille est victime d'attouchements sexuels de la part d'un de ses oncles, les parents de l'adolescente décident pour son bien de l'éloigner et de la confier à un ami proche qui réside dans les îles. L'homme a 60 ans, il est en couple et a des enfants. La jeune fille, elle, a 14 ans. Mais son jeune âge n'arrêtera pas le sexagénaire qui abuse d'elle dès le premier soir.

"C'est la nature, lui dira t-il, On ne peut pas aller contre". L'accusé vit avec sa victime dans la maison principale, sa compagne et leurs enfants dorment ailleurs. Après avoir défendu son ex-compagnon, sa femme reconnaît à la barre de la cour d'Assises que sa maîtresse était la jeune fille. L'homme usera même de drogue pour violer l'adolescente. Elle raconte tout à sa mère qui la croit, mais son père, lui, a dû mal : l'homme est un ami et il nie les faits.

L'enquête avait été classée sans suite avant d'être relancée grâce à des témoignages. Des témoins ont, en effet, déclaré qu'ils étaient inséparables et qu'ils avaient des relations sexuelles ensemble. Aujourd'hui, la victime a 23 ans et elle est la mère d'un petit garçon de 5 moins.
Publicité