polynésie
info locale

'Ete : préférez le panier "marché" !

artisanat Tahiti
'Ete : préférez le panier "marché" !
©Polynésie la 1ère
Deuxième édition de l’opération de promotion des sacs de course locaux baptisée ‘Ete. Cette opération se déroulera les jeudi 22, vendredi 23 et samedi 24 novembre au centre Vaima, à Papeete. Objectif : montrer qu’il existe des alternatives aux sacs plastiques à usage unique.
 
Pour remplacer les sacs plastiques qui polluent notre environnement, quoi de plus simple ? Utiliser les paniers traditionnels, aussi beaux que robustes !

Jeudi 22, vendredi 23 et samedi 24 novembre au centre Vaima, des paniers en pandanus, mais aussi des sacs en tissu et des cabas en matériaux recyclés fabriqués par des artisans locaux seront proposés. Les artisans présenteront également des exemples concrets d’utilisation des produits artisanaux suivant les achats réalisés.   L’opération ‘ETE s’inscrit dans une démarche de développement durable visant à sensibiliser le grand public sur les alternatives aux sacs plastiques, en valorisant les savoirs et savoir-faire artisanaux. La Polynésie française dispose d’une importante ressource en matières premières. 
  

Ces savoirs et savoir-faire, reflets de la culture, des traditions et des valeurs polynésiennes, sont mis au service de solutions adéquates face aux problématiques environnementales.

'ete


Des initiatives similaires chez nos voisins du Pacifique


Plusieurs pays océaniens ont déjà pris des mesures pour interdire les sacs plastiques à usage unique. C’est le cas, par exemple, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui a sauté le pas en 2016. Le gouvernement a fait la promotion des bilums, ces sacs traditionnels en fibres naturelles. À l’époque, Florence Jaukae Kamel, qui travaille à la promotion des bilums, précise que les « bilums permettent de tout transporter, peu importe le poids des marchandises ». Les athlètes qui ont participé aux Jeux du Pacifique en 2015, à Port-Moresby, s’en souviennent peut-être : les médaillés sont repartis avec un bilum en guise de bouquet de fleurs.
 
BILUM
©Alamy
Le Vanuatu veut aller encore plus loin. Le Premier ministre Charlot Salwaï a annoncé en 2017 son intention d’interdire non seulement les sacs plastiques, mais aussi les bouteilles d’eau en plastiques à usage unique.
 
Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre de la culture et de l’environnement en charge de l’artisanat :
Publicité