Avec le confinement, les pompiers de Faa'a soufflent un peu

coronavirus faaa
Avec le confinement, les pompiers de Faa'a soufflent un peu
©Polynésie la 1ère
Pas de répit pour les soldats du feu qui ont vécu le mois d'aout le plus difficile de leur carrière, à cause du virus. Il a fallu le confinement pour que la tension baisse. Des signes d'accalmie qui se ressentent au sein des casernes, comme celle de Faa'a. 

La brigade des sapeurs-pompiers de Faa'a sur le qui-vive depuis 15 jours. La raison : une vingtaine d'interventions au quotidien. Un véritable défi pour les soldats du feu de cette commune. "On est monté à 70% d'interventions, à cause du covid. Après, sur le rythme, ça a changé, même la façon d'intervenir", explique Halley Ellis, chef de la brigade de Faa'a. "Parce qu'on intervient avec du matériel spécifique : les combinaisons, les masques.... C'est la 2e année où on est dedans, on est un peu mieux et la façon d'intervenir s'est beaucoup améliorée", ajoute le pompier professionnel.

Regardez le reportage de Roan Poutoru :