polynésie
info locale

Il y a la prison "modèle" et puis il y a Nuutania

justice Faaa
Tatutu & Nuutania
A gauche, le Centre de détention Tatutu de Papeari. A droite, le Centre pénitentiaire de Faa'a-Nuutania ©Leon grosse (gauche) ; Polynésie La 1ère (droite)
Samedi 20 juillet 2019, la Ministre de la justice a visité Tatutu et Nuutania. L'occasion pour Nicole Belloubet de se rendre compte du grand écart qui sépare le Centre de détention de Papeari à celui du Centre pénitentiaire de Faa'a.
Samedi 20 juillet 2019, la Ministre de la justice a visité Tatutu et Nuutania. L'occasion pour Nicole Belloubet de se rendre compte du grand écart qui sépare le Centre de détention de Papeari à celui du Centre pénitentiaire de Faa'a.

Alors qu'à Tatutu, il y a un prisonnier par cellule, ils sont encore entre deux à trois détenus par cellule à Nuutania. La Garde des sceaux a insisté sur la réinsertion des prisonniers dans la société civile, une réinsertion nécessaire pour éviter tout risque de récidive et a annoncé des travaux pour Nuutania.

Un reportage de Titaua Doom

Tatutu & Nuutania


Hier, une centaine de membres du Tavini ont manifesté pacifiquement avec leurs banderoles pour dénoncer au passage de la garde des sceaux, une justice à 2 vitesses.
Il y a la prison "modèle" et puis il y a Nuutania

 
Publicité