La pluie endommage des tombes

intempéries faaa
cimetière / tombes
©Polynésie la 1ère
Elles venaient d'être mises en place très récemment. Une dizaine de tombes ont été victimes des précipitations de la nuit passée. C'est au cimetière Saint-Hilaire de Faa'a. Les pluies ont affaissé les sépultures, les familles sont en plein désarroi.

La terre a cédé cette nuit après trois jours de pluie abondante au cimetière de Saint-Hilaire. Pour une dizaine de familles, c’est la stupéfaction. Cinq agents de la commune ont donc été rapidement dépêchés sur place pour remettre les tombes en état. "C'est la deuxième que je vis ça (...) Mais là, il y a quand même beaucoup de tombes qui ont été endommagées aujourd'hui. Du coup, on est venu aider toutes ces familles qui sont dans le besoin", explique Manuarii Ma'i, agent polyvalent de la commune de Faa’a

Le responsable du cimetière veut apaiser les esprits : ce phénomène fait partie de l’évolution naturelle d’une tombe. Les intempéries n’ont fait qu’accélérer le processus. "C’est un phénomène normal qui aurait dû se dérouler dans le temps et qui a été accéléré par les fortes pluies, les chapiteaux et le fait qu’il y ait plusieurs tombes les unes à côté des autres. C’est impressionnant. Par contre c’est un phénomène qu’on va retrouver dans tous les cimetières où il y a des tombes nouvelles", précise Vatea Heller, chef du service cimetière de Faa’a. 

Ces nouvelles tombes, ce sont celles creusées dans l’urgence pour enterrer les nombreuses victimes de la vague Delta. Elles sont encore fraîches, Vatea craint qu’elles ne s’affaissent à nouveau. "Les agents qui sont présents ont décidé de donner la main pour pouvoir aider ces familles à ne plus avoir cette image d’un trou qui s’agrandit. On est train de recouvrir tous les trous mais je pense que demain on va être obligé de recommencer parce que cet après-midi, il y a encore de fortes pluies qui sont annoncées.", explique le chef de service. 

Certains cercueils se seraient également brisés sous la charge de l’eau. Le même phénomène a été observé dans le second cimetière de Faa’a et dans celui de Paea.