La famille d’Angelo Opuu, assassiné en 2015, ne parvient pas à faire son deuil

hommage tahiti
La famille d’Angelo Opuu, assassiné en 2015, ne parvient pas à faire son deuil
La famille d’Angelo Opuu, assassiné en 2015, ne parvient pas à faire son deuil ©Polynesie La1ere
Trois ans après le meurtre du jeune militaire victime d’un coup de couteau, sa famille ne parvient pas à tourner la page.
 
Deux des quatre agresseurs du militaire tahitien Angélo Opuu, tué d'un coup de couteau dans la ville du Mans en décembre 2015, ont été condamnés à 9 ans de prison ferme.

Angélo a été victime d’un coup de couteau au cours d'une bagarre qui a débuté dans la rue suite à une banale histoire de cigarette. Le militaire de 34 ans était le plus jeune d'une fratrie de 14 enfants.

Sa maman, ses frères et ses sœurs ne se remettent pas de sa tragique disparition.
 
La famille d’Angelo Opuu, assassiné en 2015, ne parvient pas à faire son deuil
La famille d’Angelo Opuu, assassiné en 2015, ne parvient pas à faire son deuil
Les Outre-mer en continu
Accéder au live