Le faussaire écope de six mois de prison avec sursis

justice tahiti
justice
©D.R.
Mardi 15 octobre, un employé de la mairie de Taiarapu Est était jugé en correctionnel pour détention, transport et mise en circulation de billets de banque falsifiés. L'homme a été condamné à six mois de prison avec sursis. 
L'affaire remonte au 31 décembre 2015. Un employé de la mairie de Tairapu Est décide de faire des photocopies, dans les locaux de la mairie, d'un billet de 5000 fcp qu'il reproduira  pour un équivalent de 50 000 fcp. L'homme se rend alors dans l'un des supermarchés de Taravao pour essayer ses nouveaux faux billets. Mais, une fois à la caisse, la caissière repère le faux billet, le refuse et le signale à la direction qui porte plainte auprès de la gendarmerie. 

Absent lors de son procès, l'homme a néanmoins expliqué son geste aux enquêteurs lors de son audition. Un geste qu'il a justifié par un endettement d'un million cfp, un crédit à la consommation. Il a trois enfants et sa femme ne travaille pas. Ses 130 000 fcp de salaire à la mairie ne suffisent donc pas à subvenir aux besoins de sa famille et à rembourser son crédit. 

Le procureur a requis trois mois de prison avec sursis et 200 000 fcp d'amende. L'homme a finalement été condamné à six mois de prison avec sursis. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live