Faux permis : l'enquête est en cours

faits divers tahiti
permis de conduire
©Polynésie 1ère
Un faux permis de conduire puis un second ont été découverts à l'issue d'un simple contrôle routier. Trois personnes ont été mises en garde à vue. Les faux papiers ont été grossièrement conçus et pourraient bien coûter cher à leurs propriétaires.
Le réseau a été mis à jour fortuitement. Vendredi 9 janvier, un automobiliste contrôlé et verbalisé pour non présentation du permis de conduire, se présente à l'accueil de la DSP, avenue Pouvanaa'a Oopa dans le délai des 48 heures qui lui est offert pour présenter son justificatif. Mais la pièce qu'il présente à l'agent de police s'avère un faux... 

L'automobiliste est interpellé et interrogé. Il révèle l'identité de la personne qui lui a vendu le faux permis de conduire. Lundi, entendu par la police, le revendeur dévoile l'identité du faussaire. Une quatrième personne pourrait être impliquée dans ce réseau.

Toute personne qui fait usage d'un faux permis de conduire s'expose à 5 millions 400 000 francs d'amende et 3 à 10 ans d'emprisonnement.

L'enquête se poursuit.
 
Ecoutez les explications du Commandant Loïc Hanuse de la Direction de la Sécurité Publique au micro de Nicolas Suire et de Mirko Vanfau
ITW Loic Hanuse
Reportage complet ce soir dans les journaux télévisés de Polynésie 1ère.