polynésie
info locale

Femmes en détresse : la presqu’île oubliée

femme tahiti
Femmes en détresse : la presqu’île oubliée
Femmes en détresse : la presqu’île oubliée ©Polynesie La1ere
En moyenne, plus de trois femmes sont victimes de violence chaque jour en Polynésie.
 
Le premier ministre Edouard Philippe a lancé mardi à Paris le Grenelle contre les violences conjugales. Le phénomène est également répandu outremer et la Polynésie ne fait pas exception.  1 200 faits de violences faites aux femmes sont recensés chaque année.  En moyenne, plus de trois femmes sont victimes d'un acte violent chaque jour. Le territoire est depuis toujours confronté à une grande difficulté : celle du manque de centres d'accueil. Exemple concret à la presqu'île de Tahiti où faute de foyer c'est le système D qui prend le relais.
 
Femmes en détresse : la presqu’île oubliée
Publicité