polynésie
info locale

Flosse "Je n'ai pas peur de Nicolas Sarkozy"

gaston flosse tahiti
Arrivée de Gaston Flosse à Tahiti
©Bélinda Tumatariri
Gaston Flosse est rentré de Paris, mercredi 12 octobre, et a confirmé que des discussions étaient en cours avec le parti Les Républicains pour soutenir Nicolas Sarkozy.
Très attendu par les militants mais aussi par les journalistes, mercredi soir, à l'aéroport de Tahiti Faaa, Gaston Flosse s'est exprimé sur l'information révélée par Radio 1. Le Tahoeraa Huiraatira devrait soutenir Nicolas Sarkozy lors de la primaire de la droite en vue de la Présidentielle de 2017. Et ce, même si les relations entre les deux hommes ont toujours été très tendues. "C'est le grand conseil du Tahoeraa qui décidera" explique Gaston Flosse à Bélinda Tumatariri.
Arrivée de Gaston Flosse à l'aéroport de Tahiti
2 ©Bélinda Tumatariri
Arrivée de Gaston Flosse à l'aéroport de Tahiti
©Bélinda Tumatariri

Gaston Flosse soutient Nicolas Sarkozy

A Paris pour des raisons médicales, Gaston Flosse a profité de son séjour pour rencontrer Nicolas Sarkozy, candidat à la primaire de la droite mais aussi Laurent Wauquiez, président du parti Les Républicains. Le "vieux lion" qui n'est jamais à court de surprises a déclaré qu'il n'avait "pas peur de Nicolas Sarkozy".

Gaston Flosse n'a pas peur de Nicolas Sarkozy

Selon Gaston Flosse, seuls les premiers jalons d'un accord ont été posés à Paris. La décision reviendra donc au grand conseil du Tahoeraa Huiraatira. Il se réunit, vendredi soir, à Erima. Rien n'est fait mais tout porte à le croire.

Ecoutez le reportage de Marie-Christine Depaepe :

Analyse rapprochement Flosse - Sarkozy

Dans un communiqué, le Tapura Huiraatira accuse Gaston Flosse d'être "une girouette". Gaston Tong Sang qui est le représentant du parti Les Républicains en Polynésie ne s'étonne pas de ce nouveau revirement de Gaston Flosse. Il est interrogé par Abinera Tematahotoa:

Gaston Tong Sang demande de ne pas tous mélanger

La primaire de la droite et du centre aura lieu les 19 et 26 novembre prochain en Polynésie. Le tout premier débat entre les sept candidats se tient, aujourd'hui.