Le fonds d'aide d'urgence permet d'acheter des citernes d'eau potable à Paea

sécurité punaauia
René Bidal à la rencntre des populations sinistrées de Paea et de Punaauia
René Bidal à la rencntre des populations sinistrées de Paea et de Punaauia ©Haut Commissariat
Suite à sa visite sur la cote Ouest, le Haut Commissaire a décidé de déployer une dizaine de citernes d'eau potable à Paea. Ces citernes sont financées par le fonds débloqué en urgence le week end dernier par la ministre des outremers Ericka Bareigts. 
Le Haut commissaire de la République en Polynésie française a poursuivi mardi 24 janvier à Punaauia et à Paea ses tournées dans les communes sinistrées à la rencontre des élus et des populations touchées par les inondations.

René Bidal indique avoir sollicité le concours des forces armées pour effectuer, en urgence, une première distribution d’eau potable. "Deux citernes de 1500 litres montées sur des véhicules sont donc utilisées depuis lundi après-midi pour approvisionner les familles, avec l’appui des services municipaux".

Jacquie Graffe accueille le Haut commissaire et le commandant des forces armées
Jacquie Graffe accueille le Haut commissaire et le commandant des forces armées ©Haut commissariat
Dès lundi, la Direction de la défense et de la protection civile du Haut-commissariat a fait appel au maire de Moorea qui a accepté de mettre à disposition un camion-citerne capable de transporter 6 000 litres d’eau potable qui est opérationnel depuis mardi.

Le Haut commissaire indique également qu'il a décidé d'utiliser la première aide de 200 000 € débloquée en urgence par la ministre des outremers dimanche pour l'achat de citernes. Ces citernes seront acheminées à Paea dans le courant de la journée.

René Bidal explique : "Après une visite dans la commune de Paea, j’ai, dès à présent, utilisé l’enveloppe de 24 millions cfp du Fonds de secours en extrême urgence, débloqué par la Ministre des Outre-mer, pour passer commande à une entreprise locale d’une dizaine de citernes de 1 200 litres, chacune, pour un montant de 800 000 cfp. Elles seront utilisées, dès mercredi 25 janvier, à Paea, comme points de distribution d’eau potable et seront réapprovisionnées chaque jour grâce aux véhicules-citernes des forces armées et de la commune de Moorea".

Le pont de la Matatia effondré
Le pont de la Matatia effondré ©Haut Commissariat

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live