Franck Falletta autorisé à se déplacer à Paris pour raison médicale

justice tahiti
Franck Falletta
Franck Falletta ©Polynésie 1ère
Poursuivi pour "organisation frauduleuse d'insolvabilité" et pour "abus de biens sociaux", l'homme d'affaires est sous le coup d'une interdiction de quitter le territoire depuis 2015. Franck Falletta a néanmoins demandé à récupérer son passeport pour se rendre à Paris afin de voir son médecin.

Devant la chambre de l'instruction, ses avocats ont demandé un assouplissement de son contrôle judiciaire et ont plaidé des raisons médicales nécessitant une sortie de territoire. Mardi 28 février, la chambre de l'instruction a autorisé Franck Falletta à quitter le fenua pour se rendre à Paris.

C'est dans la capitale que l'homme d'affaires doit donc être évasané pour rencontrer son médecin français. Son passeport lui a ainsi été rendu, mais Franck Falletta est autorisé à se rendre uniquement en métropole. Quant à son contrôle judiciaire, il a bien été allégé, mais Franck Falletta doit  néanmoins verser une caution de 50 millions cfp.


Trois dossiers


Mis en examen dans deux dossiers pour "abus de biens sociaux" suite à la découverte de mouvements de fonds suspects entre ses sociétés gérants, les anciens magasins Casino et son groupe Tahiti Nui Travel, Franck Falletta a été placé sous un double contrôle judiciaire en raison desquels son passeport lui a été confisqué en 2015.

Début 2016, une nouvelle enquête vise l'homme d'affaires. Il est alors poursuivi pour avoir organisé son insolvabilité en transférant une dizaine de millions cfp des comptes de ses sociétés sur ceux de sa compagne en Polynésie ainsi qu'à l'étranger. Un compte a d'ailleurs été ouvert à Hong Kong.

Des saisies doivent être faites sur son compte ainsi que sur celui de sa femme, en Polynésie, en attente de son prochain jugement. Sa compagne pourrait être poursuivie pour recel d'organisation d'insolvabilité et risquer 5 ans de prison ainsi que des amendes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live