Gilles Yau, entendu jeudi par la brigade financière

économie tahiti
Gilles Yau, président de la FGC, réagit aux annonces gouvernementales
Gilles Yau, président de la FGC, réagit aux annonces gouvernementales ©Polynesie1ere
Gilles Yau, Président de la Fédération générale de commerce, a été entendu jeudi par la brigade financière de la DSP pour abus de biens sociaux, au titre de directeur général de la société Agritech.
A l'origine de la convocation, la plainte déposée par le secrétaire général de la confédération CSTP/FO.

Alors qu'un projet de plan social est actuellement à l'étude chez Agritech, Patrick Galenon reproche à Gilles Yau l'embauche de son fils au bureau d'achat en Chine. Contacté par la rédaction, le directeur d'agritech dénonce la manipulation syndicale du patron de la CSTP/FO. En effet, la société de services connaît une baisse de son chiffre d'affaire depuis quelques années et elle se voit dans l'obligation de se restructurer pour faire face à la crise.

Agritech compte 23 employés et le plan social prévoit le non renouvellement des CDD, le passage de certains salariés de plein temps à mi-temps et le licenciement sec de 3 employés.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live