Grâce à une puce, les anguilles "tracées" jusqu'à leur lieu de ponte

sciences tahiti
Grâce à une puce, la grande migration des anguilles suivie à la trace
©Polynésie 1ère
Mercredi, des chercheurs du CNRS et du Criobe de Moorea ont "marqué " à l'aide d'une puce une vingtaine d'anguilles. En les suivant à la trace, ils veulent découvrir leur lieu de ponte.
La campagne de marquage a débuté il y a  4 mois. Mercredi, à l'embouchure de la Punaruu, des chercheurs du CNRS et du Criobe de Moorea ont dévoilé  comment ils marquaient avec des puces des anguilles afin de les suivre jusqu'à leur lieu de ponte.
25 d'entre elles ont ainsi pu être taguées. En tout, 1000 individus devraient l'être. Les scientifiques pensent que ces animaux migrent jusqu'aux îles Fidji pour se reproduire, à des milliers de kilomètres depuis les rivières de Polynésie. Less anciens pensaient jusqu'alors qu'elles allaient plutôt vers le Vanuatu. Lorsque les anguilles sont prêtes pour ce long voyage, leurs yeux et leurs nageoires doublent de volume.

Pierre Sasal, scientifique au CNRS et au Criobe :




Grâce à une puce, la grande migration des anguilles suivie à la trace
©Polynésie 1ère

Grâce à une puce, la grande migration des anguilles suivie à la trace
©Polynésie 1ère


Les Outre-mer en continu
Accéder au live