Une grève illimitée menace le groupe Wane

social tahiti
Grève
©Pixabay ; Polynésie la 1ère
Le syndicat O Oe To Oe Rima a déposé différents préavis dans trois des sociétés Wane. L’organisation adresse 29 revendications. Sauf accord, les salariés des trois entités débraieront dès le 2 septembre. 
Une grève illimitée menace le groupe Wane. Le syndicat O Oe To Oe Rima a déposé différents préavis dans les sociétés Wane distribution, Codep et Sopal, selon nos confrères de Tahiti Infos. Pour les deux premières entreprises, l’organisation adresse 19 revendications et 10 pour la dernière.

Parmi elles : le maintien des acquis de l'ensemble des salariés, la mise aux normes du plan d'évacuation, le reclassement de la DGRH du groupe, ou encore la mise en place d'une pédagogie sur les nouvelles méthodes de travail. Sauf accord, les salariés des trois entités débraieront dès le 2 septembre. 
 

Autre préavis de grève


Pour rappel, une grève générale illimitée pourrait aussi débuter dans le courant de la deuxième semaine du mois prochain. Elle est à l’initiative de l’intersyndicale composée de la CSTP-FO, la CSIP, O Oe To Oe Rima , Otahi et la Fédération de la manutention portuaire. Elle dénonce la mauvaise gestion de la crise sanitaire par les autorités, et le fait que "la sécurité sanitaire est sacrifiée au dépend de l’économie de production".

A noter parmi les revendications faites, la remise en place de la quatorzaine pour tous les nouveaux arrivants. Elle demande également à ce que les effectifs soient limités à 15 élèves par classe dans les écoles. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live