Grève à la CPS : les antennes prises d'assaut

social tahiti
cps_justice.jpg
©Polynésie 1ère
Au huitième jour de grève, les grilles de la CPS restent fermées. Du coup, les antennes de la Caisse Prévoyance Santé sont prises d'assaut par les particuliers.
Les grilles de la CPS sont toujours fermées. Depuis le début du mouvement, mardi 24 mars, la direction et les grévistes se renvoient la responsabilité du blocage du siège de la caisse de prévoyance sociale. La justice devrait trancher sur cette question, demain, mercredi 1er avril, à 14h. Le tribunal donnera son avis après avoir examiné le référé déposé la semaine dernière par la direction.
 
Si le siège est interdit au public, les antennes, elles, restent ouvertes. Du coup, à Faa’a, la fréquentation explose : 450 personnes ont été reçues lundi 30 mars, soit quatre à cinq fois plus que d’habitude. Les quatre agents de l'antenne CPS de Faa’a se retrouvent assaillis
 
Écoutez le reportage deNoella Tau qui s’est rendue à Faa’a :

(F) 12H TROT - CPS FA'A'A.mp3