publicité

Hao: l'aquaculture officiellement lancée, objectif 2018

Le Président, Edouard Fritch, le Haut-commissaire, Lionel Beffre, le pdg de Tianrui et Tahiti Nui Ocean Foods, Wang Cheng, et plusieurs membres du gouvernement, étaient présents, mercredi, sur l’atoll de Hao, pour la cérémonie d’inauguration du site de la ferme aquacole de cette île.

© Présidence
© Présidence
  • Pierre Emmanuel GAROT avec communiqué
  • Publié le , mis à jour le
La population de l’atoll était également fortement mobilisée pour cet événement. Lors des différents discours prononcés à cette occasion, les officiels présents ont insisté sur l’importance de ce projet pour le développement économique de l’île et de la Polynésie dans son ensemble.
 
Hao, l’aquaculture officiellement lancée
Hao, l’aquaculture officiellement lancée - Natacha Szylagyi / Gilles Hucault

Parmi les personnalités invitées à s’exprimer, Jia Jiansan, de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture, et Robert Jimmy, du secrétariat général de la Communauté du Pacifique, ont mis en exergue l’essor de l’aquaculture, ces dernières années et dans les années à venir, dans le monde entier, et notamment dans la région Asie-Pacifique.
 
© Présidence
© Présidence

Li Xikui, secrétaire général de l’APCAE (Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger), a pour sa part souligné l’importance de ce projet dans le cadre du développement des relations entre la Chine et la Polynésie. Le maire de Hao, Theodore Tuahine, et le Haut-commissaire, Lionel Beffre, ont exprimé leur satisfaction quant à la concrétisation de ce projet qui sera pourvoyeur d’emplois pour de nombreux habitants de Hao.
 
Le Président Edouard Fritch a déclaré que la population de cet atoll va être amenée à relever un grand défi, pour son bien, et ce en adéquation avec les investisseurs chinois. Il a incité les habitants de Hao à se lancer dans la voie prometteuse de l’aquaculture, le potentiel de l’île dans ce secteur d’activités étant avéré, avec également des débouchés conséquents à l’export.
 
© Présidence
© Présidence


Le pdg de Tianrui et Tahiti Nui Ocean Foods, Wang Cheng, a détaillé le projet, en évoquant un premier objectif de production de 20 000 tonnes. Des infrastructures nécessaires pour cette activité (écloserie, usine de transformation) devront au préalable être construites, le fait que Hao dispose d’une grande piste d’aviation, et que plusieurs atolls voisins soient également des sites potentiels d’aquaculture, étant des avantages certains. Sur un site de plus de 30 ha et pour un investissement annoncé de 150 milliards Fcfp, une production, à terme, de 100 000 tonnes est attendue.
 
Le pdg de Tianrui et Tahiti Nui Ocean Foods a précisé qu’il s’agissait d’un investissement à long terme. Il a ajouté que l’environnement géographique de l’île était des plus appropriés pour le développement d’une telle activité. Des Polynésiens auront en outre la possibilité de se former prochainement aux techniques aquacoles auprès d’un établissement de Shanghai qui s’est spécialisé dans ce domaine.

© Présidence
© Présidence

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play